in ,

CuteCute LOLLOL LoveLove

FOOTBALL : Le « OUF » de soulagement des passionnés avec la reprise de la Bundesliga (Allemagne)

Le football allemand a repris ses droits ce week-end après 2 mois d’arrêt

Le défenseur français du Bayern Munich, Benjamin Pavard, marque un but lors du match de Bundesliga sur la pelouse de l'Union Berlin, le 17 mai 2020 © HANNIBAL HANSCHKE - POOL-AFP

Ce week-end marquait le retour d’un grand championnat pour les amateurs  de football.

En effet comme vous aviez pour avoir l’information par notre rédaction il y a quelques jours, le championnat allemand, également appelé Bundesliga,  faisait son grand retour. Premier grand championnat à se relancer, l’Allemagne a donc été sous les feux des projecteurs pour savoir si sport et pandémie peuvent ou non cohabiter pour les mois à venir. Nous allons donc vous parler des conditions drastiques imposées par la fédération allemande avec la pandémie de COVID-19. Nous ferons également un point sur les résultats des matchs qui se sont joués ces samedi, dimanche et lundi.

A l’extérieur du Stade de Dortmund les agents de sécurité portent des masques haute-protection © Martin Meissner – POOL-AFP

Un protocole draconien :

Le gouvernement allemand a donné il y a quelques semaines son aval pour la reprise du football. Ils ont donc élaboré avec l’aide de la ligue allemande un protocole assez lourd (51 pages) à respecter ce qu’il n’est pas surprenant compte tenu de la pandémie de Covid-19 qui impacte les pays européens. La première étape a été la reprise des entrainements qui s’est déroulée souvent par petit groupes de six, huit puis dix joueurs. Les joueurs et les membres du staff sont donc testés deux fois par semaine et une fois la veille du match. Nous pouvons citer un joueur du Werder Brême pour qui la sœur a été touchée par le virus, celui-ci, a immédiatement et placé à l’écart du groupe et ce même si ses tests étaient négatifs.

Les équipes doivent donc réserver un hôtel complet pour la mise au verre et respecter un strict confinement avec interdiction de sortir sous peine de suspension. En fait part d’ailleurs le sort réservé à Heiko HERRLICH, manager du club d’Augsbourg qui a rompu vendredi soir ce confinement à l’hôtel pour aller acheter du dentifrice. Il a de suite été renvoyé à son domicile et suspendu pour la rencontre face à Wolfsbourg le lendemain.

Les joueurs du Bayern, équipés de masques à leur arrivée à l’entraînement, à Munich, le 13 mai 2020 © Christof STACHE – AFP-Archives

Lors des matchs, les consignes sont elle aussi draconiennes. Les matchs se jouent à huis clos. Seules 300 personnes sont autorisées à entrer dans le stade. Celle-ci sont divisées en 3 zones limitées à 100 personnes : une zone pelouse, qui regroupe joueurs, staff, arbitre, personnel de soin et photographes ; une zone tribune où se trouvent dirigeants des clubs et caméramans et enfin une zone  extérieure pour la sécurité et les services de police. Pour les joueurs, trois vestiaires sont mis à disposition pour chaque équipe. Un pour les titulaires, un pour les remplaçants et un pour les gardiens. Ensuite sur le terrain, c’est là où cela devient complexe puisque les serrages de mains et diverses embrassades pour fêter les buts sont bien entendus interdits mais le football implique des contacts. En ce sens sur certaines phases de jeu les joueurs se retrouvent forcément collés les uns aux autres comme sur les coups de pied arrêtés. Certains ont même bravé l’interdit lors de buts marqués mais on été immédiatement rappelés à l’ordre par les instances allemandes.

Le défenseur français du Bayern Munich, Benjamin Pavard (numéro 5), marque de la tête sur la pelouse de l’Union Berlin, en Bundesliga, le 17 mai 2020 © HANNIBAL HANSCHKE – POOL-AFP

Et sur le terrain. ..

Pour ce qui est du football à proprement dis, nous avons eu droit à peu de spectacle avec des équipes qui manquaient de rythme du fait du manque de compétition. Les équipes qui ont pu s’entraîner en plus grand nombre le plus vite comme Dortmund et Leverkusen ont paru bien plus affutés. Pour ce qui est du Bayern Munich, leader du championnat, il s’est imposé sans pour autant devoir s’employer outre mesure.

Les Résultats :

HOFFENHEIM 0 – 3 HERTHA BERLIN

AUGSBOURG 1 – 2 WOLFSBOURG

EINTRACHT FRANKFORT 1 – 3 MONCHENGLADBACH

COLOGNE 2 – 2 MAINZ

UNION BERLIN 0 – 2 BAYERN MUNICH

REDBULL LEIPZIG 1 – 1 FRIBOURG

DORTMUND 4 – 0 SCHALKE 04

DUSSELDORF 0 – 0 PADERBORN

WERDER BREME 1 – 4 BAYER LEVERKUSEN

Havertz (à gauche) a mis un doublé au Weserstadion à Brême © Stuart FRANKLIN – POOL-AFP

En conclusion nous pouvons dire que cette reprise à été une réussite tant pour les amateurs de football qui ont pu de nouveau profiter de compétition que pour les diffuseurs qui ont battu ce week-end des records d’audience. Nous verrons donc dans les semaines à venir si ce lourd protocole a  fonctionné et si les autres championnats européens qui sont dans l’attente de reprise comme en Espagne, en Italie ou au Portugal pourront eux aussi redémarrer.

 © Alex

Qu'en pensez vous ?

40 points
Upvote Downvote

Actualite Anime : BNA : Brand New Animal arrive bientôt en France

Actu : Le Groupe Renault installe une ligne de fabrication de masques à Flins (Yvelines)