in

LOLLOL LoveLove OMGOMG

« De Gaulle » un film de Gabriel Le Bomin au cinéma le 4 mars 2020

Actu Cinéma : le premier Biopic sur l’homme du 18 juin « De Gaulle »

De Gaulle un film de Gabriel Le Bomin

« De Gaulle » au cinéma le 4 Mars 2020

Un film de Gabriel Le Bomin

Synopsis :

Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les évènements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.

De Gaulle un film de Gabriel Le Bomin

Distribution :

Charles de Gaulle : Lambert Wilson
Yvonne de Gaulle : Isabelle Carré
Paul Reynaud : Olivier Gourmet
Mademoiselle Potel : Catherine Mouchet
Geoffroy Chaudron de Courcel : Pierre Hancisse
Suzanne Rerolle : Sophie Quinton
Georges Mandel : Gilles Cohen
Jean Laurent : Laurent Stocker de la Comédie-Française
Général Weygand : Alain Lenglet de la Comédie-Française
Hélène de Portes : Philippine Leroy – Beaulieu
Winston Churchill : Tim Hudson
Paul Boudoin : Nicolas Vaude
Maréchal Pétain : Philippe Laudenbach
Anne de Gaulle : Clémence Hittin
Philippe de Gaulle : Félix Back
Elisabeth de Gaulle : Lucie Rouxel
Elisabeth de Miribel : Marilou Aussilloux
Hettier de Boislambert : Victor Belmondo
Jacques-Henri Rerolle : Stanislas Hittin
Marguerite Rerolle : Amicie Hittin

De Gaulle un film de Gabriel Le Bomin

Entretient avec Gabriel Le Bomin (extraits) :

D’où est venue l’idée de vous intéresser à Charles de Gaulle à ce moment précis de sa vie personnelle et de notre Histoire ?

Dans le cadre de mon travail de cinéaste, que ce soit dans le documentaire ou la fiction, j’ai souvent rencontré ou croisé Charles de Gaulle… J’avais notamment réalisé une série documentaire sur la France Libre et je m’étais dit que c’était une période que je connaissais finalement assez mal. J’avais évidement des connaissances sur la Résistance intérieure mais rien de très complet sur cette Résistance extérieure… De Gaulle était également présent dans mes documentaires sur la collaboration, sur la guerre d’Algérie, sur la Ve République dernièrement et quand nous avons commencé à réfléchir à un sujet de film sur ce personnage historique avec Valérie Ranson-Enguiale ma coscénariste, nous sommes vite tombés d’accord sur le fait que nous ne pouvions pas raconter toute sa vie car il y a plusieurs de Gaulle en un. Alors, par où l’aborder ? Ce qui nous a intéressé c’est le de Gaulle « illégitime » : l’homme de juin 1940, celui qui dit « non ». C’est sans doute le moment de sa vie où il est le plus fragile, le plus intéressant donc le plus humain… Car sous tendu à ce projet, il y avait l’ambition d’accéder à l’intime.

De Gaulle un film de Gabriel Le Bomin

Qui est-il justement à cette période ?

C’est un homme de 50 ans dont la carrière militaire plafonne au grade de colonel. Ses théories ou ses écrits sur une guerre offensive face à l’Allemagne sont considérés avec condescendance voire mépris par l’ensemble de ses pairs, en dehors de Paul Reynaud qui devient Président du Conseil au printemps 1940, qui lui y est très attentif. C’est donc un homme qui ne parvient pas à faire aboutir ses idées et qui porte en plus la souffrance de la guerre de 14-18 durant laquelle il a été blessé et prisonnier plus de deux ans, donc peu glorieux à ses yeux… En 1940, il voit que la France est en train de s’effondrer et il ne peut rien y faire et surtout qu’une partie de la classe politique est disponible pour accepter la défaite. C’est à ce moment qu’il va tenter ce que lui-même décrit dans ses mémoires comme « le saut dans l’inconnu » : il choisit la clandestinité en quittant sa vie d’avant, laissant tout derrière lui et entrainant sa famille dans l’aventure, prenant tous les risques et assumant son bannissement (déchu de la nationalité, dégradé, condamné à mort par le gouvernement français). C’est ce moment de choix, d’engagement et donc d’extrême solitude que nous avons trouvé très romanesque. Ce qu’il y a de fascinant dans ces quelques semaines c’est qu’elles vont déterminer toute sa vision politique future, notamment quand il conçoit la Constitution de la Vème République en donnant au président de la République un pouvoir direct sur les armées.

Voire la Bande Annonce « De Gaulle » un film de Gabriel Le Bomin

De Gaulle un film de Gabriel Le Bomin

© SND

 

Qu'en pensez vous ?

41 points
Upvote Downvote

Actu Manga : Les sorties mangas de la semaine du 2 mars

Actu : 20 ans après leur extinction complète dans la nature, les Aras de Spix sont de retour au Brésil