in ,

Salon du Bourget : 4 bolides volants à ne pas rater

53éme Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, Paris Le Bourget du 17 au 23 juin

La Patrouille de France © Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

La 53ème édition du Salon du Bourget. a ouvert ses portes le 17 juin.

Retrouvez la présentation du Salon Paris le Bourget 2019

Signature de l’accord cadre sur le SCAF (Système de Combat Aérien du Futur) :

L’inauguration à permis au Président Macron de présenter la maquette du futur avion de combat Franco-Allemand- Espagnol. D’autres pays se joignent à ce projet afin de développer l’avion du futur à l’horizon de 2040. La France a depuis la deuxième partie du siècle dernier, toujours développé des avions de chasse en coopération,mais surtout en parfaite indépendance, gage de sa place de puissance militaire de premier plan.

Les ministres Florence Parly (France), Ursula von der Leyen (Allemagne) et Margarita Robles (Espagne) ont signé le 17 au Bourget cet accord cadre, véritable engagement juridique pour la construction d’un système complet d’avions de combat et de drones, qui entrera dans les forces armées d’ici 2040.

Une maquette en taille réelle a été dévoilée à cette occasion, présentant l’aboutissement des travaux de concept et d’architecture des industriels Dassault et Airbus. Concrétisation des premiers choix importants concernant l’avion de combat du futur, il ne s’agit pas d’une simple vue d’artiste mais du résultat des premières décisions technologiques actées entre les pays concernés.

L’effort de garder une industrie aéronautique militaire de haute technologie est indispensable pour conserver son indépendance et la France avec l’aide d’alliées, mais en gardant la maitrise, doit pouvoir assurer la sécurité de son espace aérien, que ce soit en Métropole où dans les territoires ultra-marin. La mission de notre Armée de l’Air est indispensable pour la sauvegarde de notre pays.

Quatre aéronefs présentés au public parmi les plus attendus :

l’A380

Airbus fera voler son A380 pour ravir les spectateurs du salon du Bourget © ERIC PIERMONT – AFP

Quatre mois après l’annonce de la fin de production du plus gros avion commercial du monde, l’A380 attirera inévitablement les regards. Les spectateurs auront la curiosité d’assister au vol de ce géant des airs lors d’une démonstration sur le tarmac du salon du Bourget. L’A380 a effectué son premier vol en 2005, peut accueillir jusqu’à 853 passagers et avaler 14.800 km sans escale. Que les curieux se rassurent, ils verront encore des A380 dans le ciel après le Bourget. Les livraisons dureront encore jusqu’à 2021 ; la compagnie Emirates attendant de recevoir de nouveaux superjumbos. L’A380 était symbolique du succès du transporteur de Dubaï, qui complétera désormais sa flotte avec des A350-900 et des 330-900.

 

Vahana et Passenger Air Vehicle, les taxis volants d’Airbus et de Boeing :

Vahana, le taxi volant et autonome d’Airbus © Courtesy of Airbus

Il ne sera pas à découvrir dans les airs, mais on pourra approcher l’un des derniers projets futuristes d’Airbus : son taxi volant et autonome. Sa commercialisation est prévue pour 2020. L’aéronef qui décolle sans pilote a déjà passé avec succès des essais, dont un vol complet en mars dernier. Grâce à des rotors basculants, Vahana est capable de décoller à la verticale comme à l’horizontale. Toutefois, il sera encore trop tôt pour présenter une démonstration en vol au public. Boeing ne ratera pas le coche pour montrer que le constructeur s’inscrit lui aussi dans la course à la technologie. Son projet Passenger Air Vehicle disposera lui aussi d’un espace d’exposition.

Boeing 787-900 :

Air Tahiti Nui présentera son dreamliner 787-900 au Salon du Bourget © Air Tahiti Nui

La compagnie aérienne Air Tahiti Nui effectuera des démonstrations en vol de son dreamliner 787-900 les après-midi des 17 et 18 juin prochains. Sa carlingue imprimée des fameux tatouages polynésiens embellit le dernier-né de la nouvelle génération Boeing. Suite aux accidents des 737 Max survenus l’hiver dernier, désormais interdits d’espace aérien en Europe, le public sera sans doute curieux d’observer Boeing. Cet appareil pourrait bien redorer le blason du constructeur américain auprès des visiteurs venus au Paris Air Show. Le dreamliner se vante de consommer 20 à 25% de carburant de moins que les bi-couloirs et d’être le premier à être équipé de freins électriques. A bord, l’hydrométrie a été repensée pour rendre l’air plus sec tandis que les fenêtres sont 65% plus grandes qu’un avion de même taille. Ce sont désormais les plus grands hublots du marché.

Le drone autonome Skeyetech :

Skeyetech par Azur Drones © Courtesy of Azur Drones

Si les visiteurs devront ronger leur frein cette année encore en apprenant qu’aucun drone ne proposera de démonstration de vol au Bourget, la frustration pourra être suffisamment domptée par la présentation en statique du drone autonome du Français Azur Drones, qui s’est imposé comme le leader européen du drone de surveillance. Il s’agit du tout premier drone automatisé homologué par la DGAC.

Retrouvez toutes les infos du salon : Le Site Officiel

« avec AFP-Relaxnews » ©  bc/ajd – Relaxnews

Qu'en pensez vous ?

1 point
Upvote Downvote

« Sure Hôtel Collection », by Best Western® Hôtels & Ressorts arrive en France

"The Boys" sera disponible sur la plateforme d'Amazon Prime Video qui a révélé les séries "Mme Maisel, femme fabuleuse" ou encore "Tom Clancy's Jack Ryan". © Courtesy of Amazon Prime Video

Découvrez le trailer de « The Boys » la série Amazon Original